Qu'est-ce qu'une infection pulmonaire?
infection-pulmonaire-1.jpginfection-pulmonaire-2.jpginfection-pulmonaire-3.jpginfection-pulmonaire-4.jpg

Infection pulmonaire

Causes et symptômes de l’infection pulmonaire

Une infection pulmonaire est une infection de tout ou partie des poumons par des virus ou des bactéries qui peuvent prendre des noms différents en fonction de la partie des poumons touchée. Notez qu’il est nécessaire de consulter votre médecin si vous croyez souffrir d’une infection pulmonaire.

Définition de l’infection pulmonaire

infection pulmonaireTout comme une infection intestinale affecte l’intestin ou une infection urinaire l’appareil urinaire, l’infection pulmonaire est une contamination microbienne qui affecte l’appareil broncho-pulmonaire et peut être soit virale soit bactérienne, soit causée par des champignons. Lorsque cette infection touche le lobe pulmonaire, il s’agit d’une pneumonie alors que, lorsqu’elle n’affecte que les bronches, il s’agit d’une bronchite. Si l’infection se diffuse dans le poumon, là on parle de pneumopathie.

Causes et symptômes d’une infection pulmonaire

Généralement, une infection de l’appareil broncho-pulmonaire est causée par de principaux agents extérieurs, à savoir, la fumée de tabac, la pollution et les polluants toxiques, et peut être aggravée par la défaillance du système immunitaire ainsi que la fatigue. Une fois à l’intérieur du corps, ces agents infectieux se multiplient vite et deviennent très agressifs. Plus précisément, une infection pulmonaire se manifeste réellement lorsque les alvéoles pulmonaires se remplissent de pus, ce qui aura pour effet d’empêcher de respirer normalement. En fonction de l’endroit infecté, l’infection pulmonaire peut être une bronchite, une pneumonie, une broncho-pneumonie, un abcès de poumon ou une pleurésie, par exemple. Pour tous ces types d’infections pulmonaires, les symptômes sont souvent sensiblement les mêmes: toux, fièvre, et crachats. Dans certains cas d’infection pulmonaire d’origine virale, la toux peut être sèche et dans d’autres cas, la respiration peut être sifflante, irrégulière et anormalement rapide. De même, dans ces cas, on peut observer une augmentation de la fréquence cardiaque accompagnée de douleurs situées à la poitrine, de palpitations, de vomissements et de crachats de sang, avant que ne s’installe progressivement une fièvre élevée, une importante fatigue et une perte d’appétit.

Les différentes infections pulmonaires et leur traitement

traiter une infection pulmonaireParmi les différentes infections pulmonaires, la bronchite est l’infection pulmonaire la plus répandue et la plus facile à soigner, qui résulte de l’attaque des bronches par des agents infectieux. En fonction des parties des bronches attaquées, elle se décline en trois types, la bronchite causée par une attaque microbienne de la bronche primitive, la bronchiolite causée par une attaque microbienne des toutes petites bronchioles et la bronchite asthmatique qui est une infection de l’appareil broncho-pulmonaire et se manifeste par une difficulté respiratoire. Hormis la bronchite, l’infection peut se décliner en pneumonie qui touche les alvéoles de tout un lobe du poumon et peut prendre plusieurs formes telle que la broncho-pneumonie qui s’en prend aux bronches et aux alvéoles d’un lobe ou la bronchio-alvéolite qui se situe au niveau des bronchioles des alvéoles des poumons. Une autre forme d’infection de l’appareil broncho-pulmonaire est la pleurésie, tout aussi dangereuse, qui, contrairement à la pneumonie, s’attaque directement aux poumons et est localisée uniquement sur la plèvre. Bien que certaines formes de ces infections pulmonaires soient dangereuses, elles ne sont pas incurables. En effet, le praticien aura à faire effectuer une radiographie des poumons. Dans le cas d’une pneumonie ou d’un abcès de poumon, un scanner devra également être effectué ainsi qu’un examen des crachats. Lorsque le patient a parmi ses symptômes, une insuffisance respiratoire sévère, le praticien procédera à une exploration fonctionnelle respiratoire. La meilleure façon de soigner diverses infections pulmonaires est l’antibiothérapie qui ne sera pas longue dans le cas d’une bronchite ou bronchiolite, mais sera effectuée sur le long terme dans le cas d’une pneumonie ou d’un abcès. Le praticien peut aussi prescrire des antitussifs contre la toux sèche, des expectorants lorsqu’il s’agit de bronchites ou de la cortisone lorsque des inflammations ne laissent pas passer l’air.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment